SORTIE NATURE : LA FORET COMESTIBLE


Quand Jean-Claude CHATAUR a démarré sa conférence sur la forêt comestible au Pont des Bouyges (sur la Luzège au niveau de Moustier Ventadour), ceux qui ne le connaissaient pas ont rapidement compris qu’il s’agissait d’une véritable encyclopédie naturaliste vivante.



Très vite il a demandé : « Va-t-on pouvoir faire une omelette aux champignons ou une salade à midi ? ». Il était déjà 10 heures du matin et nous étions une bonne trentaine à l’écouter ; aussi, la réponse est arrivée bien vite… « La nature n’a pas été très généreuse cet été » nous a dit Jean-Claude CHATAUR.



Effectivement, les champignons n’étaient pas au rendez-vous mais, au bout d’une graminée totalement sèche, voilà qu’est déterrée une noisette de terre (qui répond aussi au doux nom de conopodium majus). Difficile de la couper en 30 mais deux personnes du groupe s’en régalent.


Précédant le groupe, Jean-Claude CHATAUR ne tarit pas d’informations sur tout ce qui se présente à lui : racines de polypodes (racines de fougères au goût de réglisse), sedum reflexum ou orpin réfléchi en français, succise des près … Et pourquoi pas bouloter des bourgeons de tilleul cordata (à petites feuilles) ? Là, il y en avait pour tout le monde !




Pour la salade, aujourd’hui ce sera de jeunes pousses de violettes des bois et d’oxalys. Mais attention à ne pas abuser de ces plantes ! La violette est vomitive et l’oxalys empêche le calcium de se fixer. Une écrevisse et quelques orties écrasées en dessert et voilà notre repas !

Bon, la salade était un peu maigre, mais Jean-Claude CHATAUR nous a précisé que si on voulait se nourrir dans la forêt, il faudrait y passer toute la journée ! A réfléchir, pour l’animation de l’année prochaine ?…