Dimanche 11/11/2018

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Nous partîmes à 9 et revînmes à neuf après cette belle journée ensoleillée et revigorante.
Arrivés par les hauteurs ensoleillées, nous vîmes le fond de la vallée bien « enbrouillardé » malgré un départ fixé à 10h. Effectivement, à la mise à l’eau du pont du Chambon, le paysage était bien opaque, mais rien ne pouvait nous arrêter ce matin-là, l’envie de faire de belles photos était la plus forte.
Cela faisait un moment que nous guettions les belles couleurs automnales qui tardaient à venir ou étions-nous trop impatients ? Admirer ce « petit Canada » est un tel spectacle !!!

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Bref 2 bateaux pleins de photographes, de matériel de photo et de sécurité et bien entendu de quoi se sustenter à la pause de midi. D’ailleurs histoire de ne pas partir à jeun, pour démarrer café et thé accompagnés de quelques gâteries boulangères. Et c’est parti…
Du milieu où nous roulons pour certains (=naviguons pour les autres) nous voyons à peine les bords du lac, mais déjà on entend de nombreux déclics ; c’est beau le brouillard en photo !!. On guette le ciel, un petit coin de bleu apparait, puis un autre et le voile commence à se déchirer par lambeaux offrant avec le soleil qui pointe derrière l’occasion de beaux clichés.
1ère pause au fond du ruisseau de St Merd, histoire de se dégourdir les jambes, faire des clichés en proxy/macro et d’avoir quelques conseils dispensés par Pascal sur les photos de ruisseaux prises en poses longues.

previous arrow
next arrow
Slider

Réembarquement et on continue à descendre vers l’usine EDF de Nougein tout en faisant chauffer les rideaux de nos boitiers. Un peu d’explications pour la prise de photos panoramiques car le lieu s’y prête vraiment. Quelques cormorans pris au téléobjectif car c’est farouche ces volatiles, un rapace non identifié malgré les jumelles. Et puis les estomacs commençant à gargouiller il faut se poser à la mise à l’eau au pied de l’usine.
Cathy et Stéphane nous ont régalé avec leur KJÖTSÚPA (10l !!! de soupe islandaise à base de mouton, de riz et légumes variés), et en plus comme chacun avait amené de quoi grignoter, il valait mieux éviter la baignade postprandiale et donc l’hydrocution…
Nous regagnons nos embarcations, descendons encore un peu, direction la baie de Pramel. L’heure tournant, soleil voilé et lumières plus ternes nous accompagnent sur la route du retour. Malgré tout il restait quelques belles photos à faire avec de beaux contrastes entre les feuilles jaunes mordorées, le vert des sapins et les rochers schisteux plus sombres.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Retour sur le plancher des vaches ; tout le monde en a pris plein les yeux et était ravi de cette balade maritime par cette belle journée d’automne.

JLuc