Sortie à l’Espace Naturel Sensible d’Argentat sur Dordogne

Sortie à l’Espace Naturel Sensible d’Argentat sur Dordogne

Jean-François avait dit : « Rendez-vous Place du Marchadial à 6 heures.

  • A 6 heures !!! Non, non, non, pas un dimanche !… Disons 8 heures ? »

Et voilà comment ce dimanche nous partons à 8 heures vers l’ENS d’Argentat. Après quelques kilomètres, nous nous arrêtons déjà pour observer un beau cerf en lisière de forêt. Mais il nous a vus et repart dans les bois en nous toisant de loin. Qu’à cela ne tienne, on reviendra !!

Arrivés à Argentat, nous découvrons les lieux. Nous flânons à essayer de photographier des hirondelles de rivage bien trop rapides. A notre portée d’objectif, nous nous contenterons des nids troglodytiques dans lesquels elles vont et viennent. Plus loin, il est plus facile d’immortaliser un azuré bleu céleste qui papillonne de trèfles en trèfles. Nous poursuivons notre balade en bord de Dordogne. Chez les Col Vert, l’aéronautique n’est pas en crise ! Nous sommes postés devant leur piste de décollage et d’atterrissage, mais rapidement un chien d’arrêt les fait fuir.

Normalement, depuis l’un des affûts du site, nous devrions observer les petits gravelots en train de nicher. C’est la période. Mais le vent est fort et il est déjà tard… Seul le cygne navigue sur les flots et les iris volent au vent…

Nous terminons notre tour en photographiant 2 hérons cendrés et un petit oiseau, malmené par les rafales mais bien déterminé à rester là sur sa branche, à nous regarder !

Quant aux petits gravelots, vous ne les verrez pas sur nos photos mais sur celles de Pierre Soulier, qui lui était arrivé de bonne heure ! Et oui, un photographe animalier doit se lever tôt ! La prochaine fois, il faudra écouter Jean-François !

Texte et photos Nathalie Mauriès et Jean-François Coudert